Infos climat FLASH INFO du Portail du CILSS dans le domaine du Changement Climatique et de la Gestion Durable des Terres en Afrique de l'Ouest

Events

EAU ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : RESULTATS DE LA CONVENTION CLIMAT DE PARIS ET ENSEIGNEMENTS POUR LE SECTEUR DE L’EAU

imgeauCCL’accord adopté à la COP 21  par les  195 pays des Nations-Unies a constitué une avancée importante sur plusieurs points majeurs:(i) La reconnaissance par tous les pays des changements climatiques et la nécessité d’adopter un ensemble de mesures limitant la hausse  des températures d’ici 2050 à 2°C, voire 1,5°C; (ii) La présentation par une très large majorité de pays (189/195) de contributions nationales (INDCs) dégageant de nouvelles visions de développement limitant les effets du réchauffement climatique; (iii)La confirmation du besoin de mobiliser de nouveaux financements pour soutenir les PED   dans les voies pour l’adaptation, l’atténuation, REDD+ et les transferts de technologies; (iv). L’engagement d’un passage généralisé à l’action via l’élaboration de PNACC fixant des priorités claires d’action par pays et un ensemble d’initiatives portés par des acteurs non-étatiques recensées dans un portail des Nations-Unies (NAZCA) et à l’initiative pour Paris de la présidence française et péruvienne (LPAA). L’accord de la COP21 est d’abord un accord politique dont la réussite dépendra de la volonté des Etats de définir des conditions de mise en œuvre des objectifs définis à Paris. Lire la suite ICI

COP22 : Quand les négociations sur l’agriculture bloquent, les initiatives galopent

cop22AICLa première semaine de la COP22 s’est achevée par la clôture des négociations sur les sujets ayant trait à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, et le constat d’une incapacité des Etats à s’accorder sur un futur travail commun dans ce domaine. Pour autant, l’agriculture ne sera pas absente lors de cette deuxième semaine puisque on assistera à la promotion d’un florilège d’initiatives volontaires ciblant notamment les terres agricoles. Le CCFD-Terre Solidaire alerte avec ses alliés sur les risques que l’état des discussions sur le climat fait peser aujourd’hui sur les terres agricoles et les paysans. Lire la suite de l'article ICI

Les impacts du changement climatique sur l’agriculture en Afrique de l’Ouest

imgpresentationsultanLe climat a une grande influence sur la production agricole partout dans le monde. Les impacts socio-économiques varient d’une région à l’autre. Ces impacts sont particulièrement forts dans les tropiques à cause de la variabilité du climat (mousson, ENSO) mais aussi de la forte dépendance de l’agriculture au climat. Cette présentation montre (i)  le lien étroit entre le climat et l’agriculture ; (ii) les scénarios du changement climatique en Afrique ; (iii) les rendements agricoles prévus en Afrique de l’Ouest ; (iv) et enfin les incertitudes des prévisions. Télécharger la présentation compléte ICI

Changement climatique et ressources en eau : menace de recul de la croissance économique dans certaines régions

RessourceeauSelon ce rapport de la Banque Mondiale les effets combinés de la croissance démographique, de l’augmentation des revenus et de l'expansion des villes entraîneront une hausse exponentielle de la demande d'eau, alors que l'offre de la ressource deviendra plus irrégulière et incertaine. Faute de mesures immédiates, poursuit le rapport, l'eau deviendra une ressource rare dans des régions où elle est abondante aujourd'hui (l'Afrique centrale et l'Afrique orientale…) et cette situation s'aggravera dans les régions connaissant déjà des pénuries d'eau, le Moyen Orient et le Sahel par exemple. Ces régions pourraient voir leur croissance reculer dans des proportions allant jusqu'à 6 % du PIB d'ici 2050, ce en raison de l'impact du manque d'eau sur l'agriculture, la santé et les revenus. Lire l'article complet ICI

Food security in a changing climate

Challenges to global food security are: (i) population increase from 7 billion in 2011 to 9.2 billion in 2050, (ii) climate change, (iii) soil degradation by erosion, salinization, organic matter and nutrient depletion, and elemental imbalance, (iv) decreased availability of water, (v) land competition for urbanization, brick making, biofuel, and non-agricultural uses, and (vi) preferences toward animal-based diet. Global hotspots food insecurity are South Asia and Sub-Saharan Africa. Adopting concepts of ecohydrology, enhancing green water in the root zone, can create climate-resilient agriculture to advance food security and improve the environment. An effective governance is needed to implement policies which promote restorative land uses and recommended management practices. Furthermore, payments for ecosystem services may be a useful strategy to promote sustainable intensification of agriculture by resources-poor farmers. Read the complete artcle HERE

FaLang translation system by Faboba