Infos climat FLASH INFO du Portail du CILSS dans le domaine du Changement Climatique et de la Gestion Durable des Terres en Afrique de l'Ouest

Adaptation: Généralités

L’adaptation aux changements climatiques désigne les stratégies, initiatives et mesures individuelles ou collectives (entreprises, associations, collectivités, etc.) visant, par des mesures adaptées, à réduire la vulnérabilité des systèmes naturels et humains contre les effets réels ou attendus des changements climatiques (Glossaire IPCC). On peut dire également que l’adaptation permet l'ajustement des systèmes naturels ou humains en réponse à des stimuli climatiques présents ou futurs ou à leurs effets, afin d’atténuer les effets néfastes ou d’exploiter des opportunités bénéfiques.

Read more: Adaptation: Généralités

Adaptation agriculture pluviale

Adaptation au changement climatique pour l'agriculture pluviale

Atouts et faiblesses des techniques mécaniques de lutte contre la désertification ou d'adaptation au changement climatique au Sahel

Quelques pratique innovante d'adaptation au changement climatique au Sahel

A/ Adaptation au changement climatique pour l'agriculture pluviale et quelques pratiques d'adaptation ou gestion durable des terres (GDT) au niveau local

L'agriculture pluviale est caractérisée par la précarité climatique qui oblige les agriculteurs à mettre en oeuvre plusieurs stratégies d'adaptation afin de gérer l'eau, la terre, les nuisibles des cultures, les intrants, etc.

Quelque soit le gradient climatique, les producteurs font face aux effets souvent pervers des facteurs climatiques que sont la pluie, la température, les vents, etc. Plusieurs facteurs combinés provoquent la cause de la dégradation des terres et de l'environnement : le déboisement et la déforestation, les feux de brousse, le surpâturage, le ruissellement et l'érosion hydrique ou éolienne, la sécheresse, les pratiques agricoles inadaptées, la pression foncière, le manque de fertilisation organique, etc.

Read more: Adaptation agriculture pluviale

Adaptation en zones pastorales et agropastorales

Importance de l'élevage  

Bref aperçu historique

Quelques outils du CILSS

Quelques pratiques sur le terrain


A/Importance de l'élevage.

Le secteur pastoral est d'une importance cruciale en Afrique de l'Ouest. L'élevage est ainsi vu pour beaucoup comme une thésaurisation, une "banque paysanne" et contribue ainsi à la diminution de la vulnérabilité des ménages. Il représente une dizaine de % du PIB de certaines zones des pays sahéliens et notamment le Mali, Niger et Tchad qui exportent vers les pays côtiers du Golfe de Guinée notamment. Ces zones pastorales sont particulièrement arides et l'élevage est l'activité principale qui les valorise.

Read more: Adaptation en zones pastorales et agropastorales

Adaptation en agriculture irriguée

Un potentiel peu exploité

les types d’aménagements présents dans l’espace CEDEAO


A/Un potentiel peu exploité.

La zone sahélienne du CILSS possède un potentiel irrigable de 4 millions d’hectares, la moitié se trouvant dans la zone office du Niger. Sur ce potentiel, seulement 20 % sont effectivement exploités, dont à peine plus de 5 % en maîtrise totale de l’eau. Dans les pays du golfe de Guinée, le potentiel irrigable n'est quant à lui valorisé qu'à hauteur de 10 %.

Read more: Adaptation en agriculture irriguée

FaLang translation system by Faboba