Infos climat FLASH INFO du Portail du CILSS dans le domaine du Changement Climatique et de la Gestion Durable des Terres en Afrique de l'Ouest

Présentation du Mastère en Gestion Durable des Terres

  1. Contenu de la formation

Dans le cadre des politiques agricoles et de décentralisation, le CILSS accompagne les Etats dans leur politique de Gestion durable des ressources naturelles. C’est ainsi que, afin de renforcer les capacités des acteurs en matière de Gestion durable des Ressources Naturelles et d’adaptation aux changements climatiques, l’institution a mis en place un Mastère en Gestion durable des terres (GDT).

L’objectif visé par le Mastère en Gestion durable des terres est de former des cadres compétents, opérationnels dans le domaine de la gestion durable des terres, à même d’apporter un appui conseil aux producteurs et de relever avec eux les défis du développement durable. Le Mastère s’adresse en priorité aux cadres publics et privés (services d’agriculture, de l’environnement; secteur privé, ONGs, Projets) de l’espace CILSS.

Les enseignements sont organisés selon les normes du système Licence-Master-Doctorat (LMD). Au cours de la formation qui dure deux (02) semestres, l’accent est mis sur :

-          la valorisation des acquis de la recherche/développement en particulier ceux du CILSS ;

-          l’apprentissage expérientiel (processus de compréhension à partir de l'expérience directe) ;

-          les études de cas ;

-          les travaux personnels des apprenants (travaux de groupes, développement de projet professionnel, etc.).

 

La formation est structurée en huit (08) unités d’enseignements

1. Sciences économiques, juridiques et sociales

  • Sociologie rurale
  • Dynamique des populations et gestion des ressources naturelles
  • Droit rural et foncier
  • Economie rurale

2. Changement climatique et utilisation des terres

  • Gouvernance environnementale
  • Systèmes de production
  • Erosion côtière
  • Gestion intégrée de la fertilité des sols
  • Structure et fonctionnement des écosystèmes
  • Effet du changement climatique sur la qualité des terres
  • Adaptation des systèmes de production au changement climatique

3. Gestion des terres

  • Méthodes de lutte contre la désertification
  • Gestion conservatoire des terres
  • Gestion des périmètres irrigués
  • Gestion des forêts et des aires protégées (REDD+, développement durable)
  • Voyage d’étude

4. Statistiques et Géomatique

  • Collecte, traitements et analyse des données
  • Méthodes et outils de recherche participative
  • Télédétection (et ses application)
  • Systèmes d’information géographique (et ses application)

5. Evaluation des terres

  • Evaluation des ressources en sol/Cartographie et occupation des sols
  • Evaluation des ressources forestières
  • Evaluation des ressources pastorales

6. Communication et management

  • Communication participative/Management
  • Gestion des conflits
  • Anglais scientifique et technique

7. Phase préparatoire du stage de fin d’étude

  • Rédaction protocole de recherche
  • Rédaction scientifique

8. Mémoire de fin d’étude

 

En plus des unités d’enseignements, des séminaires obligatoires sont organisés autour de thèmes liés à la gestion des ressources naturelles.

 

  1. Candidature

Un appel à candidature pour la rentrée de Octobre 2013 sera bientôt sur le site de AGRHYMET (www.agrhymet.ne), et via les CONACILSS. Les dossiers de candidatures doivent comprendre :

-       un extrait d’acte de naissance ;

-     des photocopies conformes des diplômes ou de l’attestation des références professionnelles;

-     un certificat de nationalité;

-     un extrait de casier judiciaire datant de moins de 3 mois;

-     un certificat médical datant de moins de 3 mois;

-     un curriculum vitæ détaillé et deux photographies d’identité récentes ;

-     une fiche de candidature dûment remplie.

Les candidats retenus bénéficieront d’une prise en charge du Centre Régional AGRHYMET dans le cadre du programme Food Security Thematic Program (FSTP) /PR-GDT, financé par l’Union Européenne. Dans la limite des places disponibles, des inscriptions à titre privé sont possible. Les frais de formation sont alors de trois millions (3 000 000) de francs CFA (bourse et transport non inclus) avec délivrance sur demande de pré-inscription pour appuyer la recherche de bourse.

 Consulter la liste et les thèmes des étudiants de la première promotion du mastère GDT 2012-2013 ICI

Télécharger la présentation du mastère GDT ICI

 

FaLang translation system by Faboba