Infos climat FLASH INFO du Portail du CILSS dans le domaine du Changement Climatique et de la Gestion Durable des Terres en Afrique de l'Ouest

Projet PRGDT

          

 

Projet PRGDT: Programme régional de gestion durable des terres et d’adaptation aux changements climatiques au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Introduction

Contribuer à la gestion durable des terres et au renforcement des capacités d’adaptation aux changements climatiques dans les pays du CILSS et de la CEDEAO pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Objectifs

Créer les conditions techniques, politiques et stratégiques de gestion durable des terres et
d’adaptation pour la réduction de la vulnérabilité des populations de l’Afrique de l’Ouest aux
changements climatiques.

Résultats attendus

• Au moins 15 000 ha de terres dégradées sont restaurées au Sahel et en Afrique de l’Ouest à l’horizon 2015 et permettent un accroissement moyen de 15 % de la production agro-sylvo-pastorale ;

• Les capacités opérationnelles des Etats sont renforcées dans la coordination et la mise en oeuvre du programme d’action sous régional de lutte contre la désertification en Afrique de l’Ouest ;
• Les connaissances sur les impacts des changements climatiques au Sahel et en Afrique de l’Ouest,
ainsi que les meilleures expériences sur la gestion durable des terres et l’adaptation aux changements climatiques sont capitalisées et disséminées pour favoriser une mise à l’échelle de la GDT ;

• Les capacités des pays de l’espace CILSS/CEDEAO à intégrer la gestion durable des terres et l’adaptation

Principales activités

Pour atteindre les résultats quatre activités seront exécutées :
• Mettre en oeuvre un programme d’investissement pour la récupération des terres dégradées en vue d’améliorer la production agro-sylvo-pastorale ;

• Appuyer à la mise en oeuvre du programme d’action sous régional de lutte contre la désertification en Afrique de l’Ouest et au Tchad ;

• Produire et gérer des connaissances et des technologies et renforcer les capacités sur la gestion durable des terres et l’adaptation aux changements climatiques ;

• Améliorer la gouvernance des ressources naturelles et l’adaptation aux changements climatiques.

Zone d'intervention

Les 17 pays de l’espace CILSS/CEDEAO (Bénin, Burkina, Cote d’Ivoire, Gambie, Ghana,Guinée Bissau, Guinée, Cap Vert, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Libéria, Sénégal, Sierra Leone, Tchad et Togo).

Groupes cibles

Cinq grands groupes sont visés :
• Les ministères, les services techniques (agriculture, élevage, environnement, recherche), les projets/programmes sectoriels de lutte contre la désertification/dégradation des terres ;

• Le réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest
(ROPPA), les plates-formes sous régionales des ONG sur la désertification ;

• Les opérateurs de terrain (ONGs, associations et organisations paysannes) de lutte contre
la désertification/dégradation des terres, la variabilité et les changements climatiques.

Bénéficiaires finaux

• 4.000 ménages, soit 25.000 personnes environ, y compris les plus vulnérables (femmes, jeunes, agriculteurs, éleveurs/pasteurs).

• Le secteur privé (prestataires de services).

Partenaires

Ce sont les organisations régionales et internationales impliquées dans la thématique en Afrique de l’Ouest (UEMOA, CEDEAO, ABN, ABV, ALG, CENSAD) ; la Grande Muraille Verte au Sahara et au Sahel, Terr’Africa (AUC-CENSAD, OSS, NPCA), le Secrétariat de l’UNCCD et le Mécanisme
mondial.

Structure d’exécution : CILSS

Coûts : le coût total du programme est estimé à 13 250 033 euros -(8 678 771 615 F CFA)

Contributions : UE : 10 000 000 euros, FFEM : 2 000 000 euros, CRDI : 757 033 euros, CILSS : 493 000 euros.

Durée : 5 ans (2011-2015)

 

FaLang translation system by Faboba