Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel
CENTRE REGIONAL AGRHYMET
  • Bénin
  • Burkina Faso
  • Cap Vert
  • Côte d'Ivoire
  • Gambie
  • Guinée
  • Guinée Bissau
  • Mali
  • Mauritanie
  • Niger
  • Sénégal
  • Tchad
  • Togo

le mandat du centre
Informer et Former sur la sécurité alimentaire, la lutte contre la désertification et la maîtrise de l’eau dans le Sahel et en Afrique de l'Ouest.


Contacts
Centre Régional Agrhymet
BP 11011 Niamey - Niger
Tél : (227) 20.31.53.16 / 20.31.54.36 Fax : (227) 20.31.54.35
Email: admin@agrhymet.ne
Nos projets
Le Centre Régional AGRHYMET regroupe quelques projets en cours d'exécution :

SERVIR AFRIQUE DE L’OUEST



L’objectif principal du projet SERVIR AFRIQUE DE L’OUEST est d’appuyer les institutions régionales à améliorer leur capacités d’application des techniques géo-spatiales et d’analyse, afin de renforcer la résilience de la région face aux impacts du changement climatique et de garantir une gestion durable des terres et une réduction des émissions des gaz à effet de serre. Les domaines d’intervention de SERVIR AO sont : la Sécurité alimentaire et Agriculture, les Ressources en eau et catastrophes naturelles, le Temps et le climat, l’Occupation/Utilisation des terres et les Ecosystèmes. Le projet SERVIR AO est mis en œuvre par le CILSS à travers le Centre Régional AGRHYMET. Les membres du Consortium sont constitués des institutions suivantes : le Centre africain pour les applications de la météorologie au développement (ACMAD), le Centre de Suivi Ecologique (CSE), le Centre for Remote Sensing and Geographic Informations Services (CERGIS), The International Crops Research Institute for the Semi-Arid Tropics (ICRISAT), The Regional Centre for Training in Aerospace Surveys (RECTAS). Les partenaires du projet sont : USAID (financier) et NASA (technique). La durée du projet est de 5 ans.

(Pour plus d’informations sur le projet SERVIR AFRIQUE DE L’OUEST, contactez le Coordonnateur M. Issoufou Alfari : i.alfari@agrhymet.ne ).

Le Projet d'Appui à l'opérationnalisation du Système Régional intégré d' Information Agricole - ECOAGRIS


L’objectif global de ce projet est de renforcer les systèmes d’information aux différentes échelles locales, nationales et régionales pour répondre aux besoins d’information pour le suivi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, pour l’analyse de la vulnérabilité, pour l’aide à la décision en vue d’anticiper sur les crises alimentaires et nutritionnelles et de procéder au choix et au ciblage des interventions.
ECOAGRIS est financé par l’Union Européenne pour un coût de 18 millions d’Euros pour une durée de 54 mois. Les lieux de l’action de ECOAGRIS sont : les 17 Etats membres de l’espace CEDEAO et du CILSS, la Commission de la CEDEAO, la Commission de l’UEMOA et le CILSS.
(Pour plus d’information sur ECOAGRIS, contactez le Coordonnateur Dr Moussa Mama, émail: m.mama@agrhymet.ne ).


Le Programme de Surveillance de l’Environnement et de Sécurité en Afrique (MESA)


L’objectif global du Programme de Surveillance de l’Environnement et de Sécurité en Afrique (MESA) est d’améliorer les capacités des structures régionales et nationales de la région de la CEDEAO plus la Mauritanie et le Tchad impliquées dans la gestion de l’environnement, à mieux utiliser les données d’observation de la terre pour une meilleure maîtrise de l’eau et une gestion plus efficace de l’agriculture et de l’élevage.
Ce projet d’un coût de 2.500.00 euros concerne les quatorze (14) pays de la CEDEAO, c’est-à-dire : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo ; plus la Mauritanie et le Tchad (pour plus de précisions sur MESA, contactez Dr DJABY Bakary, émail: bakary.djaby@hd-mesa.org; ou Issifou Alfari, émail: i.alfari@agrhymet.ne).


Alliance Mondiale contre le Changement Climatique (AMCC ou GCCA)



Financé également par l’Union européenne pour un coût de 4 millions d’Euros soit plus de 2 milliards 500 millions FCFA et pour une durée de 48 mois, le GCCA est une initiative entre l’Union européenne et les pays ACP les plus exposés aux effets du changement climatique. Pour notre région, son objectif est d’appuyer les pays de l’espace CILSS et CEDEAO à faire face au changement climatique par la mise en œuvre d’actions prioritaires d’adaptation et d’atténuation en vue de  la réduction de la pauvreté. (pour plus d'informations contacter les adresses suivantes: Edwige Botoni, émail: edwige.botoni@cilss.bf ou Bénoît Sarr, émail: b.sarr@agrhymet.ne )


Programme Thématique de Sécurité Alimentaire (FSTP) / Lien entre l’information et la prise de décision pour améliorer la sécurité alimentaire dans les pays du CILSS et de la CEDEAO (FSTP volet 2)



D’un coût de 7 millions d’Euros soit plus de 4 milliards 500 millions de FCFA, ce programme est financé par l’Union européenne pour une durée de 48 mois. Il a pour objectif d’améliorer la sécurité alimentaire des groupes les plus pauvres et les plus vulnérables dans les pays du CILSS et de la CEDEAO et de soutenir ces pays pour l'atteinte du premier Objectif du Millénaire pour le Développement.

Programme Thématique de Sécurité Alimentaire (FSTP): volet 3 / Programme Régional de Gestion Durable des Terres et d’adaptation aux changements climatiques au Sahel et en Afrique de l’Ouest (PR-GDT).



Ce Programme, d’un coût de 13 millions 250 mille Euros soit plus de 8 milliards 500 millions de FCFA pour une durée de 60 mois, est cofinancé par l’Union Européenne, le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI). Son objectif est de créer les conditions techniques, politiques et stratégiques pour une GDT et l'adaptation pour la réduction de la vulnérabilité des populations du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest au changement climatique.


Programme d’adaptation aux changements climatiques dans les secteurs agriculture et de l’eau (FFEM/AOC).



Ce projet est financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) à hauteur de 1,2 millions Euros soit plus de 1 milliard de FCFA pour une durée de 48 mois. Il a pour objectif de renforcer les capacités des pays de l’Afrique de l’Ouest à faire face au changement climatique à travers une plateforme de connaissances, des projets pilotes et des appuis aux formations sur le changement climatique. Il s’inscrit en cofinancement avec le GCCA et le PGRDT. (pour plus d'informations contacter le Coordonateur Dr Pibgnina Bazié à l'adresse suivante: p.bazie@agrhymet.ne )



Projet Appui Institutionnel aux Institutions Africaines du Climat (PAIIAC).


Ce projet d'envergure continentale financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) pour un montant de 30 millions US sur 3 ans, vise Ie renforcement des capacités institutionnelles de quatre centres africains du climat que sont : Ie Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD), Ie Centre Régional AGRHYMET, Ie Centre de prévision et d'applications climatologiques de I'IGAD (ICPAC) et Ie Centre de surveillance de la sécheresse (DMC). De façon spécifique, il s’agit de renforcer le leadership du Centre Régional AGRHYMET dans le domaine des changements climatiques dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest. (pour plus d'informations contacter le Coordonateur Mamadou Samaké à l'adresse suivante: m.samake@agrhymet.ne )


Projet Appui à l’Adaptation au Changement Climatique en Afrique de l’Ouest par l’Amélioration de l’Information Climatique. (ACCIC/DANIDA).



D'un coût total de 27 millions de DKK (2.36 milliards de FCFA) pour 2 ans. L’objectif global du Projet est de soutenir les stratégies d’adaptation au climat en Afrique de l’Ouest par la mise à disposition des données scientifiques de qualité. Le Projet est conçu en partenariat avec l’Institut Danois de Météorologie (DMI) et l’Institut de géographie et de géologie (IGG), comme une phase pilote et pour répondre à un besoin de production et de diffusion de meilleures données scientifiques, afin de soutenir les stratégies d’adaptation au climat en Afrique de l’Ouest.

Le Projet interviendra à l’échelle régionale d’Afrique de l’Ouest avec des actions spécifiques au Burkina-Faso, Mali et Niger. Il comporte trois niveaux d’appui : 1) Amélioration de la gestion et renforcement des capacités d’analyse des données des réseaux hydro-climatologiques et satellitaires ; 2) Amélioration de la production de l’information hydro-climatique ; et 3) Amélioration de la diffusion de l’information hydro-climatique pour une meilleure adaptation au changement climatique. (pour plus d'informations contacter Dr Abdou Ali, émail: a.ali@agrhymet.ne ou Dr Idrissa Maiga, émail: i.maiga@agrhymet.ne )


Programme d’appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest.



Ce programme est cofinancé par la CEDEAO et l’Agence Française de Développement (AFD). Son coût est de 12. 340.000 Euros dont 3.575.700 pour la mise en œuvre de la composante 1 du programme confiée au CILSS.
La composante 1 contribuera aux objectifs de sécurité alimentaire de l’ECOWAP/PDDAA via des actions innovantes adaptées au nouveau contexte de sécurité alimentaire, en matière de systèmes d’informations, d’analyse des risques et de formation sur la SA.



institutions du cilss
Secrétariat Executif
Ouagadougou, Burkina Faso
dernières actualités

Institut du Sahel
Bamako, Mali
Recherches agro-socio-économiques
dernières actualités


Copyright 2013 UCID/Centre Régional AGRHYMET | Tous droits réservés